Dossier de location : Se démarquer avec un dossier complet

dossier de location se demarquer avec un dossier complet

Constituez un dossier de location complet afin de vous démarquer des autres candidats !

 

Envoyer votre candidature à une résidence avec un dossier de location complet, augmentera vos chances d’obtenir un logement plus rapidement. Un dossier complet rend votre candidature sérieuse aux yeux du gestionnaire du bien.

Pour apporter la garantie aux bailleurs de votre solvabilité et de votre capacité à assumer le coût du loyer et des charges du logement, vous devez lui fournir :

 

Si vous êtes étudiant :

  • Une fiche de renseignements
  • Photocopie de votre carte d’identité
  • Photocopie de votre carte étudiante
  • Une convention de stage (si vous êtes en stage)
  • Une attestation d’inscription

 

Si vous êtes salarié :

  • Photocopie d’une pièce d’identité
  • Vos trois derniers bulletins de salaire (originaux et copie)
  • Votre contrat de travail (original et copie)
  • Votre dernier avis d’imposition (original et copie)
  • Votre relevé d’identité bancaire
  • Vos dernières quittances de loyer du dernier logement occupé (original et copie)

 

Les pièces à fournir pour un garant de location :

  • Photocopie d’une pièce d’identité
  • Une attestation de l’employeur mentionnant la date d’embauche, le type de contrat (CDI, CDD…), la rémunération
  • Les trois derniers bulletins de salaire
  • Le dernier avis d’imposition
  • La taxe foncière (si propriétaire)
  • Les trois dernières quittances de loyer (si locataire)
  • La carte professionnelle ou un extrait KBIS (datant de moins de trois mois si vous êtes chef d’entreprise, artisan ou commerçant) et le dernier bilan comptable

 

Les pièces à ne pas fournir dans votre dossier de location :

  • Les documents bancaires : copie de relevé de compte bancaire ou postal, attestation de bonne tenue du compte bancaire ou postal, autorisation de prélèvement automatique.
  • Les documents relatifs à la vie privée : photographie d'identité (hormis sur la pièce d’identité), carte d'assuré social, extrait de casier judiciaire, contrat de mariage ou certificat de concubinage, jugement de divorce, dossier médical.
  • Les documents justifiant de la situation financière : attestation d'absence de crédit en cours, informations contenues dans le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges, production de plus de 2 bilans pour les travailleurs indépendants.

 

Réussir son état des lieux : être prêt pour votre nouvelle vie

reussir son etat des lieux etre pret pour votre nouvelle vie

L’état des lieux d’entrée de votre logement constitue une étape ultime ! Celle-ci marque votre arrivée au sein de votre nouvelle habitation. Néanmoins, c’est une étape indispensable et obligatoire qu’il ne faut pas négliger.

 

L’état des lieux d’entrée permet de définir précisément et minutieusement l’état dans lequel le logement se trouvait à votre arrivée. Table abîmée, chaise cassée… Sont autant de choses à relever qui vous éviterons de payer les réparations de ces dégâts à la sortie de votre appartement.

 

Comment se déroule un état des lieux d’entrée ?

 

Le jour J, l’état du bien sera inspecté par la personne qui sera présente avec vous. Cette dernière prendra note des éléments à relever : l’état des meubles et des accessoires mis à disposition, le bon fonctionnement des éléments d’eau, d’électricité ou de gaz.

 

Toutefois, nous vous conseillons d’être également vigilant et de faire remarquer certains éléments si cela n’est pas déjà fait :

  • Vous pouvez prendre des photos des dégradations
  • Être attentif au sol (tâches sur moquette, rayures sur parquets) mûr (trous), plafonds (fissures), portes, fenêtres, cuisine (réfrigérateur ou plaques déficientes), salle de bain (cassure, joints), wc …etc.
  • Tirer la chasse d’eau des toilettes, ouvrir les robinets (pour d’éventuelles fuites), tester l’eau froide et l’eau chaude
  • Relever les compteurs d’eau, électricité et gaz

 

Quelles sont vos obligations tout au long du bail d’occupation ?

 

Si certaines dégradations sont à la charge du propriétaire, il est important de connaître vos obligations en termes d’entretien ou/et de réparation du logement :

  • Rebouchage des trous dans les murs, nettoyage des sols et des murs
  • Si des dégradations plus importantes ont été remarquées lors de l’état des lieux de sortie, telles que des cassures, des tâches, des brûlures …etc., celles-ci devront être remises en bon état
  • Si vous avez effectué des transformations importantes dans l’appartement (cloison cassée, murs repeints, sol changé), sans l’accord de votre propriétaire, vous serez obligé de remettre le bien en l’état et à votre charge

 

Quand est-il de l’état des lieux de sortie ?

 

Il est important d’organiser au mieux votre état des lieux de sortie. Pour se faire, déclarez les possibles sinistres, déménagez votre mobilier, nettoyez l’appartement, réparez les détériorations, récupérez toutes les clefs, fixez la date de votre état des lieux, organisez votre changement d’adresse postale, et résiliez les contrats et abonnements. Sachez que si vous n’êtes pas disponible à la date de l’état des lieux de sortie, vous pourrez faire une procuration pour qu’un proche y soit à votre place.

 

Les charges pour le locataire : Tout prévoir

 

les charges pour le locataire tout prevoir

 

Quels types de charges locatives sont à prévoir ?

 

Avec votre statut de locataire arrivent également des charges obligatoires que l’on appelle « charges locatives ». Ces charges correspondent aux charges inhérentes à l’utilisation du logement que vous occupez.

 

On distingue 3 catégories de charges locatives :

  • Les services liés au logement : ascenseur, consommation d’eau, chauffage collectif …etc.
  • Les dépenses d’entretien et des réparations des parties communes
  • Les taxes locatives : enlèvement des ordures ménagères

 

A quel moment faut-il procéder au paiement de ces charges ?

 

Le gestionnaire peut vous demander de lui :

  • Verser un forfait de charges par mois ou par trimestre avec une régularisation des charges chaque année (sauf pour les locations meublées et les colocations dont les baux sont signés après le 27 mars 2014) afin d’équilibrer les dépenses réelles avec vos versements
  • Verser des charges sur justificatifs

 

Les erreurs à ne pas commettre dans votre recherche : Soyez prêt

les erreurs a ne pas commettre dans votre recherche soyez pret

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre au sein d’une recherche de logement ?

 

Si vous voulez que votre recherche de logement porte ses fruits rapidement, plusieurs erreurs seront à éviter :

Effectuer sa recherche de logement au dernier moment : effectuer votre recherche de logement au dernier moment vous fera passer à côté des biens qui potentiellement auraient pu vous intéresser. Les meilleurs biens seront partis en premier, et les biens qui sont toujours vacants ont de fortes chances de dépasser votre budget. C’est pour cela qu’il est important d’effectuer votre recherche à partir du mois de mai, afin de maximiser vos chances d’avoir le logement parfait pour la rentrée de septembre.

Regarder des offres qui ne correspondent pas à votre budget : un bail locatif vous oblige à payer un loyer tous les mois. Ce loyer doit être minutieusement calculé en fonction des revenus dont vous disposez pour vivre. Afin d’avoir un train de vie confortable, généralement le montant de votre loyer ne devrait pas dépasser 30% du montant de vos revenus mensuels.

Déposer une candidature incomplète : une candidature déposée avec un dossier incomplet risque de ne pas être prise en compte par le gestionnaire du bien. Ce dernier risque fort de penser que vous n’êtes pas véritablement intéressé par le bien pour lequel vous avez candidaté. Envoyer sa candidature avec un dossier complet permet de montrer un réel intérêt pour le bien en question, et vous fera remonter en tête de liste dans les candidatures qualifiées. Pensez donc à compléter votre dossier dès que possible et à faire parvenir pour toutes vos candidatures, un dossier complet au gestionnaire.

Ne pas vérifier l’accessibilité du logement en transport : lorsque vous cherchez un logement étudiant, il est important de prendre en compte également sa proximité avec les transports en commun si vous comptez vous rendre rapidement sur votre lieu d’étude. Ne pas prendre en compte cet élément risque de vous obliger à déménager au cours de votre année universitaire parce que votre lieu d’étude est difficile à atteindre.

Bachelier ? bienvenue dans la vie étudiante